Exposé Mycologique présenté à la SMSGL
le 26 avril 2013
Récoltes de l’année 2012 François Lopez
Page 3


Cortinarius subtortus :
Mts du Forez, août. Epicéas, tourbières ? Espèce courante, caractérisée pae la couleur gris olivâtre de ses lames et son odeur de bois de cèdre. Phlegmacium du groupe Infracti

Mycena romagnesiana :
Mts du Forez, août, sur souche d’abies. Sosie de mycena galericulata mais sans goût de farine. Sporée blanche.

Russula integra fo. purpurella :
Bugey, septembre, épicéas. Russule massive, lames blanches devenant jaunes (sporée). Saveur douce de noisette. Une des nombreuses variétés du groupe russule integra.

Agaricus bitorquis :
Mts du Lyonnais, septembre, sous cupressus, en bord de route. Espèce massive (10 cm) caractérisée par son voile engainant tout le stipe comme une chaussette. Chair rougissante très ferme. Le plus dur des agarics.0

Cortinarius haematochelis :
Mts du Forez, septembre ; sous sapins et hêtres. Un des frères de Cort. Armillatus, sous bouleaux. Détermination difficile sans les caractères

Pholiota astragallina :
Mts du Forez, septembre, sur souche d’abies. Caractères des pholiotes : chapeau visqueux, sporée brun tabac, sans violet. Odeur iodée.

Inocybe lanuginosa :
Mts du Forez, septembre, conifères, bois pourri. Inocybe laineux, courant dans cet habitat. Spores bosselées, cystides metuloïdes. Sporée brune. Caractères microscopiques pour séparer des espèces voisines (Inocybe leptophylla)

Amanita crocea :
Mts du Forez, bouleaux, épicéas. Très belle amanite à chapeau fauve, mamelonné, strié. Stipe sans anneau, muni d’une volve ample ochracée.

Entoloma politum :
Mts du Forez, septembre, tourbière avec salix et betula. Le plus courant des entolomes dans cet habitat. Aspect d’omphalle, inodore (parfois odeur nitreuse), stipe élancé, très fragile. Sporée rosée, cf micro pour espèces voisines.

Cortinarius sanguineus :
Mts du Forez, septembre, abies. Dermocybe, chapeau de 5 cm. Couleur rouge sang générale à tout le champignon.

Peziza badia : Mts du Forez. Ascomycète courant, sous conifères, sur terre nue durant tout l’été. Apothécie allant jusqu’à 10 cm, brun olivâtre. Spores réticulées. Confusion avec peziza badioconfusa, à chair bleutée et à spores à verrues isolées.

Lactarius vietus :
Mts du Forez, sous bouleaux. Lactaire courant l’été dans ce milieu. Chapeau 3 à 5 cm, gris violacé. Lait blanc devenant gris violet.

PAGE PRECEDENTE

PAGE DEBUT