Champignons des Monts du Lyonnais – récolte 2012

Conférence préparée et animée par François Lopez de la société mycologique d’Oullins. Voici les espèces présentées et décrites.

Schizopora paradoxa :
Mts du Lyonnais sous feuillus, sur branche au sol. Plaques résupinées de 10 à 20 cm. Surface hyméniale formée de pores étirés parfois irpicoïdes formant un labyrinthe. Espèce très courante.
Cantharellus pallens : Pilat = Cantharellus subpruinosus (Eyssartier, Buick).
Mts du Lyonnais sous chênes et charmes. Espèce précoce (mai). Champignon massif, couvert d’une pruine blanche au début, se tâchant au frottement. Chanterelle la plus courante.
Russula grisea :
Mts du Lyonnais, sous feuillus. Espèce polychrome : gris, bleu lilas parfois crème ou olivâtre. Sporée crème ; saveur douce, un peu piquante dans les lames. Fe orangé, Gaiac bleu. Groupe très complexe.
Peziza badia :
Mts du Forez. Ascomycète courant, sous conifères, sur terre nue durant tout l’été. Apothécie allant jusqu’à 10 cm, brun olivâtre. Spores réticulées. Confusion avec peziza badioconfusa, à chair bleutée et à spores à verrues isolées.
Russula virescens :
Mts du lyonnais, chênes, charmes, juin juillet. Comestible parfois recherché. Revêtement couleur amande, se fendillant. Stipe court, appointi. Saveur agréable. Sporée crème claire.
Neournula Pouchetii :
en mars à Messimy dans la mousse, sous cèdres Ascomycète semi- hypogée, petit ballon s’ouvrant en étoile. Pseudostipe lacuneux muni de nombreux rhizoïdes blancs. Espèce rare à rechercher dès la fin de l’hiver.
Lactarius camphoratus :
Mts du Lyonnais, sous chênes, dès juin. Petite espèce de 1 à 3cm, brun rouge clair ou sombre. Lait abondant, blanc, immuable. Goût désagréable. Odeur caractéristique dite de chicorée. Très courant.
Russula laurocerasi :
Mts du Lyonnais, sous charmes et chênes. Espèce précoce, dès juin. Espèce caractérisée par son chapeau bombé au début, s’étalant, sa marge cannelée et surtout son odeur d’amande amère. Sporée crème clair.
Cortinarius sanguineus :
Mts du Forez, septembre, abies. Dermocybe, chapeau de 5 cm. Couleur rouge sang générale à tout le champignon.
Xerocomus pulverulentus :
Mts du Lyonnais, chênes, charmes, sur un talus peu herbeux. Aspect de Xerocomus subtomentosus. Détermination aisée grâce à son bleuissement très rapide et intense à la coupe. Stipe sans réseau. Peu courant.
Entoloma clypeatum fo. pallidogriseum.
Sous rosacées (prunelliers). Sosie blanc à crème pâle de clypeatum. Champignon fidèle a ses stations. N’apparaît pas chaque année.
Stropharia semiglobata :
Mt Mezenc sur crottes sèches. Chapeau 2 à 4 cm, globuleux, visqueux. Sporée noire violetée.
Russula ionochlora :
Mts du Lyonnais, sous chênes ; chapeau typiquement gris violet à vert amande.
Xerocomus subtomentosus :
Mts du Lyonnais. Charmes, chênes. Caractérisé par sa chair jaunâtre, saveur douce.
Lactarius vietus :
Mts du Forez, sous bouleaux. Lactaire courant l’été dans ce milieu. Chapeau 3 à 5 cm, gris violacé. Lait blanc devenant gris violet.
Pholiota astragallina :
Mts du Forez, septembre, sur souche d’abies. Caractères des pholiotes : chapeau visqueux, sporée brun tabac, sans violet. Odeur iodée.

Auricularia auricula-judae :
Mts du Lyonnais sur sureau. Basidiomycète gélatineux, lignicole. Hyménium lisse à plissé. Champignon reviviscent. Déconseillé à la consommation.
Entoloma politum :
Mts du Forez, septembre, tourbière avec salix et betula. Le plus courant des entolomes dans cet habitat. Aspect d’omphalle, inodore (parfois odeur nitreuse), stipe élancé, très fragile. Sporée rosée, cf micro pour espèces voisines.
Gymnopus ocior = Collybia ocior.
Mts du Lyonnais, sous prunelliers. Espèce du groupe gymnopus dryophillus.
Inocybe lanuginosa :
Mts du Forez, septembre, conifères, bois pourri. Inocybe laineux, courant dans cet habitat. Spores bosselées, cystides metuloïdes. Sporée brune. Caractères microscopiques pour séparer des espèces voisines (Inocybe leptophylla)
Amanita battarae :
Mts du Lyonnais, sous chênes, 1 à 3 exemplaires isolés poussant chaque année en début d’été. Chapeau zoné, lubrifié, sans restes de voile. A comparer avec amanita umbrinolutea, poussant sous conifères de montagne, à volve plus ochracée.
Amanita crocea :
Mts du Forez, bouleaux, épicéas. Très belle amanite à chapeau fauve, mamelonné, strié. Stipe sans anneau, muni d’une volve ample ochracée.
Clathrus archeri :
Mts du Lyonnais dans une coupe de charmes, autour des souches en très grand nombre. Phallacée caractéristique par ses tentacules visqueux rose rougeâtre, recouverts d’un mucus noirâtre contenant les spores, adorés par les mouches. Odeur cadavérique.
Psathyrella candoleana :
Mts du Lyonnais, sous carpinus, sur débris ligneux. Espèce commune, en troupe, caractérisée par son voile débordant du chapeau. Très hygrophane. Sporée noire. Détermination à confirmer par les caractères microscopiques.
Tremella mesenterica :
Mts du Lyonnais, sur branches mortes de charme. Espèce foliacée, visqueuse, reviviscente ; Hétérobasidiomycète. Espèce courante.
Bolbitius titubans :
Brignais, pelouse, sous cerisier. Chapeau de 1 cm, conique, strié avec un petit mamelon jaune. Lames jaune rouille, stipe blanc floconneux. Espèce très fragile. Détermination micro.
Cortinarius subtortus :
Mts du Forez, août. Epicéas, tourbières ? Espèce courante, caractérisée pae la couleur gris olivâtre de ses lames et son odeur de bois de cèdre. Phlegmacium du groupe Infracti
Russula subsilvestris var.falsosa Reum :
Récoltée en juin et juillet 2012, à Thurins, sur un sol moussu, sous feuillus chênes, charmes, châtaigniers, quelques exemplaires épars (3 ou 4) poussant chaque année à la même époque. Chapeau : 3 à 5 cm de diamètre, convexe, puis plan, largement creusé, rouge vif uniforme, puis se décolorant par plaques. Aspect visqueux, luisant, plus ou moins chagriné. La marge est striée, discrètement cannelée. Revêtement séparable sur la moitié du rayon. Lames : serrées, blanchâtres puis jaunâtres. Stipe : 12 x 33 mm, blanc, ruguleux.
Amanita fulva var. xylophila :
Mts du lyonnais. Chênes tout l’été. Petite espèce de moins de 5 cm. Mêmes caractéristiques que le type. Déterminée avec le livre Funghi Italia Boccardo Mirca Zotti
Mycena romagnesiana :
Mts du Forez, août, sur souche d’abies. Sosie de mycena galericulata mais sans goût de farine. Sporée blanche.
Rhodocybe mundula (Lasch) Singer :
Une vingtaine d’exemplaires découverts en juillet août 2012 à Thurins (69), en groupes serrés ou isolés, sous grand quercus petrae, sur tapis épais de feuilles, en zone ombragée. Chapeau : diamètre 1 à 4 cm, convexe puis plan, déprimé au centre, blanc, aspect visqueux. Marge enroulée. Consistance élastique. Noircissement rapide, en quelques heures. Lames : moyennement espacées, décurrentes, prolongées en filet sur le stipe, nombreuses lamellules. Lames blanches, puis crème à brunes ochracé, puis rose briqueté par la sporée. Stipe : 0,5-1cm x 3-4 cm régulier, cylindrique, élargi à la base, de consistance élastique, concolore, blanc grisâtre. La base est chargée d’agglomérants végétaux. Chair : blanchâtre, élastique. Odeur complexe, farineuse, de caoutchouc. La saveur est très amère, astringente. Réactions chimiques : KOH : sur chair, rouge ; Fer : sur chair et stipe, verdâtre ; Gaïac = 0 NH4OH : chapeau rose lilas ; stipe violet sombre ; Phénol = 0 Microscopie : Spores : subovoïdes, bosselées, 4,5-5 x 5-6µ ; Cystides = 0 ; Basides : 6-7 x 25-35µ tétrasporées ; 4/ Pileocystides : hyphes longues épaisseur 2-4µ, contenant des granulations sombres incrustées. Remarque : Après une dizaine de jours, les carpophores, sur le terrain, sont devenus grisâtres prenant un aspect craquelé de courbes concentriques.
Cantharellus friesii :
Mts du Lyonnais, sous châtaigniers, en groupe. Petite espèce gresle, couleur abricot caractéristique, odeur agréable de mirabelle. Espèce peu courante.
Lactarius trivialis :
Mts du Forez, en bordure de tourbière, sous épicéas. Espèce robuste. Chapeau visqueux, guttulé, gris violeté caractéristique. En séchant perd ses caractères devient beige, prêtant alors à confusion. Espèce acre, très courante.
Agaricus bitorquis :
Mts du Lyonnais, septembre, sous cupressus, en bord de route. Espèce massive (10 cm) caractérisée par son voile engainant tout le stipe comme une chaussette. Chair rougissante très ferme. Le plus dur des agarics.
Pholiota astragallina :
Mts du Forez, septembre, sur souche d’abies. Caractères des pholiotes : chapeau visqueux, sporée brun tabac, sans violet. Odeur iodée.
Leccinum holopus :
Mts du Forez, en août ; Sous bouleaux, dans les sphaignes d’une tourbière. Espèce blanche, parfois bleutée. Chapeau cabossé, chair molle. Stipe raboteux couvert de squames brunes roussâtres. Espèce peu courante.
Russula integra fo. purpurella :
Bugey, septembre, épicéas. Russule massive, lames blanches devenant jaunes (sporée). Saveur douce de noisette. Une des nombreuses variétés du groupe russule integra.
Cortinarius haematochelis :
Mts du Forez, septembre ; sous sapins et hêtres. Un des frères de Cort. Armillatus, sous bouleaux. Détermination difficile sans les caractères

Vues : 3