Confusions entre espèces

Certains champignons se ressemblent, et il peut être dangereux de les confondre. En effet, une espèce toxique ou mortelle peut se retrouver au fond d’un panier de champignons réputés comestibles sans une vérification systématique et rigoureuse.

Voici quelques espèces à ne pas confondre, avec les critères qui permettent de les discriminer. Il est recommandé, si l’on n’est pas sûr de sa cueillette, de consulter une association mycologique ou un.e pharmacien.ne pour montrer sa récolte.

Kuehneromyces mutabilis

Pholiote changeante

Kuehneromyces mutabilis - Stobbezwammetje

Galerina marginata

Galère marginéemortelle

Galerina marginata

Critères de différenciation :

  • Odeur plutôt fongique.
  • Sous l’anneau, le stipe est méchuleux.
  • Pousse uniquement en touffes. Cespiteux.
  • Odeur à la coupe et saveur de farine fraîche.
  • Sous l’anneau le stipe est nu, plutôt chiné ou rayé de fibrilles blanchâtres

Lentinula edodes

Shiitake

ShiitakeDSC2854

Paxillus involutus

Paxille enroulétoxique

Brown Rollrim Paxillus involutus

Critères de différenciation :

  • Lignicole, sur les chênes. Peu fréquent en Europe dans la nature, il est cultivé à grande échelle en Asie.
  • Lames fines et serrées.
  • Les lames ne se détachent pas facilement du chapeau.
  • Terricole.
  • Lames anastomosées, qui rougissent au froissement.
  • L’ensemble des lames se détache facilement du chapeau.

Cantharellus tubaeformis

Chanterelle tubée

Cantharellus tubaeformis

Cudonia circinanstoxique

Cudonie en cercles

Cudonia circinans

Critères de différenciation

  • Taille jusqu’à 12 cm.
  • Stipe de couleur jaune vif à orange-ochracé.
  • Chapeau souvent percé d’un trou au centre qui communique avec l’intérieur du tube (sujets adultes, pas chez les juvéniles).
  • Des plis sous le chapeau, décurrents la plupart du temps
  • Pousse plutôt sous les feuillus ou bois mixtes.
  • Taille maximale de 6 cm.
  • Stipe brun-crème à noir, rougeâtre-brun vers la base et tirant sur le violet au sommet.
  • Chapeau jamais percé d’un trou.
  • Pas de plis sous le chapeau, c’est un ascomycète.
  • Pousse sous les conifères, préférentiellement dans la litière d’aiguilles.

Morchella sp.

les morilles

Morchellas

Gyromitra esculentatoxique à mortel

Gyromitre dite “comestible”

Frühjahrslorchel (Gyromitra esculenta)

Critères de différenciation

  • Allure plutôt élancée.
  • Chapeau plutôt en pointe ou allongé.
  • Les alvéoles du chapeau sont plutôt profondes, en réseau plus structuré, plus “géométrique”.
  • Allure plutôt trapue.
  • Chapeau plutôt en boule, allure typique de cervelle.
  • Les alvéoles sont moins profonds, ressemblant plutôt à des plis un peu prononcés, d’organisation plutôt aléatoire.

Clitopilus prunulus

Clitopile petite prune, meunier

"Sweetbread Mushroom" (Clitopilus prunulus)

Clitocybe candicans – toxique

Clitocybe blanc

Clitocybe candicans 3

Critères de différenciation

  • Chapeau de 3 à 10 cm.
  • Marge enroulée et ondulée.
  • Cuticule pruineuse.
  • Lames blanc-rose pâle au départ, mais franchement roses chez l’adulte.
  • Lames décurrentes.
  • Pied court, évasé au sommet, souvent excentré.
  • Chapeau jusqu’à 3 cm.
  • Marge lisse, peu onduleuse.
  • Cuticule lisse, légèrement vernissée.
  • Lames restant blanches.
  • Lames plutôt adnées, parfois faiblement décurrentes.
  • Pied cylindrique, égal, centré.

Cantharellus cibarius

Chanterelle jaune, girolle

Cantharellus cibarius

Omphalotus oleariustoxique

Pleurote de l’olivier

Omphalotus olearius

Critères de différenciation

  • Les lames sont des plis, souvent interveinés, caractéristiques du genre.
  • Odeur douce, faible, de mirabelle ou d’abricot.
  • Chair épaisse.
  • Base du stipe fibreux.
  • Stipe de la couleur du chapeau, voire plus clair.
  • Les lames sont fines et serrées. Elles sont bioluminescentes.
  • Odeur assez forte, oléagineuse.
  • Chair mince.
  • Stipe fibrilleux sur toute la longueur.
  • Base du stipe très souvent tachetée de rouge.

Vues : 112